L\'Afrique peut!

L\'Afrique peut!

Réaction à l’article : « Le combat de la dignité et de la liberté »

 

Cet  article[1]  pose  le problème  de  nos  modèles  dans  le  combat  pour  la  liberté  et  la  dignité et  surtout  une  volonté  fervente  de  changement  et  de  soulèvement. Bref  de  monté  en  Humanité.  J’apprécie  le  point  de  vue  développé  et  surtout  la  hargne  patriotique  qui  y  est. Tout  de  même, je  reste  lucide  et  réaliste.


Tous  ces  grands  hommes,  cités,  sont  ceux  qui  devraient  être  nos  modèles, nos  boucliers, bref  nos  veilleurs  dans  la  marche  pour  la  liberté  et  la  dignité : mais  qu’est  ce  qui  est  fait  actuellement ? Pour  Um  Nyobe  du  Cameroun, il   a  été  qualifié  de  terroriste  et  beaucoup  de  jeunes  camerounais  parlent  de  lui  en  ces  termes. Combien  sont  ceux  qui,  comme  vous  ou  comme  nous, les  connaissent  par  leurs  propres  recherches ? Les  grands  succès  de  Toussaint  en  faveur  du  peuple  Haïtien  jusqu’à  ce  que  l’indépendance  soit  obtenue  en  1804 ? Que  ce  soit  patrice  Emery  Lumumba  et  le  Discours  très  retentissant  du  30  juin  1960  devant  le  Roi  Boudoin ? Ou  encore  les   prises  de  parole  et  le  combat  i  de  Ruben Um  Nyobe ? Comment  faire  pour  que  les  jeunes  puissent  apprendre  des  succès  et  des  échecs  de  ces  héros  de  première  heure  et  s’en  inspirer  pour  bâtir  une  Afrique  meilleure ? Je  pense  que  voila  une  question  assez  fondamentale. Je  pense  en  toute  sincérité  qu’en  plus  de  poser  des  questions, il  est  important  de  revenir  chaque  fois, sur  ces  héros  qui  se  sont  battus  pour notre  libération.


Seulement  je  veux  apporter  un  petit  bémol  à  cet  article. Je  ne  pense pas  qu’il  y’ait  des  jeunes  qui  refusent  de  se  battre. Je  pense  plutôt  qu’il  y’a  des  jeunes  qui  sont  étouffées  et  qui  peuvent  se  battre. Seulement, par  mes  discussions  et  échanges, je  me  suis  rendu  compte  que, défendre  ses  idées  et  se  battre, c’est  diabolique  pour  certains  et  c’est  porter  atteinte   à  la  sécurité, dans  notre  pays, pour  d’autres.


Le  jeune  ne  peut  plus  revendiquer  ce  qui  lui  revient  de  droit  et  même  quand on  lui  donne  ce  dont  il  a  droit, il  se  met  à  marcher  dans  la  rue    pour  dire  merci, il  ne  réfléchit  plus. Justement  parce  qu’en  formatant  tous  ces  héros, on  a  construit  en  lui  le  mimétisme  et  le  griotisme. Ce  qui  fait  que, connaitre  ces  Héros, il  ne  voit  pas  l’intérêt  et  si  tu  lui  demandes, il  te  dit  haut  et  fort, comme  si  c’était  un  titre : « je  suis  apolitique »  or  et  je  l’ai  déjà  dit, ce  n’est   qu’un  terme  pour  empêcher  la  jeunesse  de  prendre  son    avenir  en  main. Alors  pour  dire  que  les  jeunes  refusent  délibérément, il  faut  prendre  en  compte  cette  construction  qui  a  été  faite   et  se  dire  qu’une  jeunesse  qui  ne  veut  pas  s’engager  pour  faire  changer  les  choses  c’est  pour  bien  des  raisons. Pour  pallier  à  cela  je  propose  qu’on  différencie  deux  types  d’héros  dans  notre  Histoire  et  peut-être  trois  mais  comme  vous  le  savez,  les  évènements  récents  n’ont  pas  encore  donné  leur  verdict  pour  faire  l’objet  d’analyse  historique.


Premièrement  les  héros  politiques  de  première  heure : deuxièmement, les  héros    de  seconde  heure  qui  sont  pour  la  plupart  des  intellectuels.  Parce  qu’on  aura  beau  parler, chers  amis, mais  aujourd’hui  lorsqu’un  jeune  Camerounais  met  son  poste  télévision  en soirée,  après   sa  journée, il  ne  voit  que  des  télé novela  sud  américaine  et  américaine, loin  de  sa  réalité  profonde  même  si  le  passé  n’est  pas  assez  éloigné. On  lui  propose  des  documentaires  vers  22h quand  il  s’est  déjà  endormi. Lorsqu’il  va  sur  internet, qu’est  ce  qu’il  fait ? Alors, il  faut  qu’une  jeunesse  comme  nous, commencions  en  proposant  régulièrement  des  biographies  d’hommes  célèbres  ayant  marqué  l’histoire de  l’humanité  et  s’étant  battu  pour  la  liberté  et  la  Dignité.


Vous  pouvez  constater  que  c’est  l’appel  à  la  création  d’une  plate  forme  internet. C’est  vrai  que  nous  sommes  bloggeurs  mais  une  autre  plate  forme  dédiée  entièrement  à  ces  grands  hommes  et  qui  portera  leur  nom, leurs  photos. On  y  mettra  régulièrement    des  articles, nos  articles  sur  ces  hommes  et  surtout, on  débattra  sur  leurs  idées, leurs  actions, les  valeurs  qu’ils  défendaient  pour  les  promouvoir  et  les  vivre  à  notre  tour  avec  d’autres  jeunes. On  Invitera  de  ce  fait  le  maximum  de  jeunes. Si  vous  êtes  d’accord, j’attends  vos  proposition : tsapuetsa@hotmail.fr  ou  Tadajeu Kenfack  Ulrich  sur  Facebook.

 


                                                                                                                  Tadajeu  Kenfack  Ulrich



[1] L’article  initial  est  disponible  sur  le : http://jasemene.wordpress.com/2012/03/20/le-combat-de-la-dignite-et-de-la-liberte/

Cet  article  pose  le problème  de  nos  modèles  dans  le  combat  pour  la  liberté  et  la  dignité et  surtout  une  volonté  fervente  de  changement  et  de  soulèvement. Bref  de  monté  en  Humanité.  J’apprécie  le  point  de  vue  développé  et  surtout  la  hargne  patriotique  qui  y  est. Tout  de  même, je  reste  lucide  et  réaliste.

Tous  ces  grands  hommes,  cités,  sont  ceux  qui  devraient  être  nos  modèles, nos  boucliers, bref  nos  veilleurs  dans  la  marche  pour  la  liberté  et  la  dignité : mais  qu’est  ce  qui  est  fait  actuellement ? Pour  Um  Nyobe  du  Cameroun, il   a  été  qualifié  de  terroriste  et  beaucoup  de  jeunes  camerounais  parlent  de  lui  en  ces  termes. Combien  sont  ceux  qui,  comme  vous  ou  comme  nous, les  connaissent  par  leurs  propres  recherches ? Les  grands  succès  de  Toussaint  en  faveur  du  peuple  Haïtien  jusqu’à  ce  que  l’indépendance  soit  obtenue  en  1804 ? Que  ce  soit  patrice  Emery  Lumumba  et  le  Discours  très  retentissant  du  30  juin  1960  devant  le  Roi  Boudoin ? Ou  encore  les   prises  de  parole  et  le  combat  i  de  Ruben Um  Nyobe ? Comment  faire  pour  que  les  jeunes  puissent  apprendre  des  succès  et  des  échecs  de  ces  héros  de  première  heure  et  s’en  inspirer  pour  bâtir  une  Afrique  meilleure ? Je  pense  que  voila  une  question  assez  fondamentale. Je  pense  en  toute  sincérité  qu’en  plus  de  poser  des  questions, il  est  important  de  revenir  chaque  fois, sur  ces  héros  qui  se  sont  battus  pour notre  libération.

Seulement  je  veux  apporter  un  petit  bémol  à  cet  article. Je  ne  pense pas  qu’il  y’ait  des  jeunes  qui  refusent  de  se  battre. Je  pense  plutôt  qu’il  y’a  des  jeunes  qui  sont  étouffées  et  qui  peuvent  se  battre. Seulement, par  mes  discussions  et  échanges, je  me  suis  rendu  compte  que, défendre  ses  idées  et  se  battre, c’est  diabolique  pour  certains  et  c’est  porter  atteinte   à  la  sécurité, dans  notre  pays, pour  d’autres.

Le  jeune  ne  peut  plus  revendiquer  ce  qui  lui  revient  de  droit  et  même  quand on  lui  donne  ce  dont  il  a  droit, il  se  met  à  marcher  dans  la  rue    pour  dire  merci, il  ne  réfléchit  plus. Justement  parce  qu’en  formatant  tous  ces  héros, on  a  construit  en  lui  le  mimétisme  et  le  griotisme. Ce  qui  fait  que, connaitre  ces  Héros, il  ne  voit  pas  l’intérêt  et  si  tu  lui  demandes, il  te  dit  haut  et  fort, comme  si  c’était  un  titre : « je  suis  apolitique »  or  et  je  l’ai  déjà  dit, ce  n’est   qu’un  terme  pour  empêcher  la  jeunesse  de  prendre  son    avenir  en  main. Alors  pour  dire  que  les  jeunes  refusent  délibérément, il  faut  prendre  en  compte  cette  construction  qui  a  été  faite   et  se  dire  qu’une  jeunesse  qui  ne  veut  pas  s’engager  pour  faire  changer  les  choses  c’est  pour  bien  des  raisons. Pour  pallier  à  cela  je  propose  qu’on  différencie  deux  types  d’héros  dans  notre  Histoire  et  peut-être  trois  mais  comme  vous  le  savez,  les  évènements  récents  n’ont  pas  encore  donné  leur  verdict  pour  faire  l’objet  d’analyse  historique.

Premièrement  les  héros  politiques  de  première  heure : deuxièmement, les  héros    de  seconde  heure  qui  sont  pour  la  plupart  des  intellectuels.  Parce  qu’on  aura  beau  parler, chers  amis, mais  aujourd’hui  lorsqu’un  jeune  Camerounais  met  son  poste  télévision  en soirée,  après   sa  journée, il  ne  voit  que  des  télé novela  sud  américaine  et  américaine, loin  de  sa  réalité  profonde  même  si  le  passé  n’est  pas  assez  éloigné. On  lui  propose  des  documentaires  vers  22h quand  il  s’est  déjà  endormi. Lorsqu’il  va  sur  internet, qu’est  ce  qu’il  fait ? Alors, il  faut  qu’une  jeunesse  comme  nous, commencions  en  proposant  régulièrement  des  biographies  d’hommes  célèbres  ayant  marqué  l’histoire de  l’humanité  et  s’étant  battu  pour  la  liberté  et  la  Dignité.

Vous  pouvez  constater  que  c’est  l’appel  à  la  création  d’une  plate  forme  internet. C’est  vrai  que  nous  sommes  bloggeurs  mais  une  autre  plate  forme  dédiée  entièrement  à  ces  grands  hommes  et  qui  portera  leur  nom, leurs  photos. On  y  mettra  régulièrement    des  articles, nos  articles  sur  ces  hommes  et  surtout, on  débattra  sur  leurs  idées, leurs  actions, les  valeurs  qu’ils  défendaient  pour  les  promouvoir  et  les  vivre  à  notre  tour  avec  d’autres  jeunes. On  Invitera  de  ce  fait  le  maximum  de  jeunes. Si  vous  êtes  d’accord, j’attends  vos  proposition : tsapuetsa@hotmail.fr  ou  Tadajeu Kenfack  Ulrich  sur  Facebook.



24/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres