L\'Afrique peut!

L\'Afrique peut!

J'ai connu le Fc Barcelone par curiosité, j'y suis resté par conviction!

Je suis un amateur de football. J’aime le football depuis que je suis tout petit. D’ailleurs, souvent quand on me demande si j’ai déjà joué au football, je réponds très laconiquement que je suis un « ancien futur professionnel ». Ceci parce que tout petit, je rêvais d’être un très grand gardien de but au football. Je rêvais de ressembler au très célèbre gardien brésilien Tafarel. C’était un rêve et je me donnais tous les moyens d’y arriver. Mais la vie en a voulu autrement. Aujourd’hui, je suis, certes loin des lieux de sport et de football mais j’ai maintenu le contact. J’ai découvert une manière de jouer le football qui répondait à mes aspirations. Il s’agit du Fc Barcelone. J’ai découvert cette équipe de façon patriotique grâce à Samuel Eto’o comme la majorité des Camerounais. J’ai suivi cette équipe pendant toute la présence de Samuel Eto’o. Ce dernier est parti du Barça un jour. Il a été chassé selon certains.

l'équipe du Fc Barcelone cette saison.


 

A la différence de la majorité des fans d’Eto’o, je suis resté admirateur du Fc Barcelone. Leur philosophie de jeu, leur manière de se positionner aux stades et leurs tactiques et techniques m’ont impressionné et m’ont conforté. J’ai cheminé avec cette équipe. Aujourd’hui je suis un fan du Fc Barcelone et je ne rate aucun match de cette équipe quand je peux. Autant je suis heureux de leur victoire parce qu’ils développent un jeu qui me semble très intellectuel, autant je suis triste quand ils perdent mais j’accepte la défaite. Même quand celle-ci est cuisante comme c’est le cas de leur défaite hier. Je me suis, certes, éloigné du football mais j’ai maintenu le contact. Je l’ai fait à travers cette équipe qu’est le Fc Barcelone. Car leur manière d’être au stade me rappelle un peu ce que j’aurai été sur un stade de football. Parfois, je dis que si les joueurs de cette équipe avaient des intellectuels, ils seraient des intellectuels de renom. Comme le disait Martin Luther King, ils font bien ce qu’ils ont à faire. Ils jouent bien le football autant qu’Abraham Lincoln dirigeait bien les Etats-Unis, autant que Nelson Mandela le fit avec l’Afrique du Sud. Autant que j’aimerais le faire dans ma carrière.

Plus qu’un sport, le football tel qu’il est pratiqué par le Barça me permet de rester au contact avec une passion ancienne qui ne s’est jamais totalement éloigné. Plus encore, il m’invite au dépassement pour, parfois, aller au-delà de mes possibilités et accepter des chutes pour mieux prendre l’élan et sauter. Car c’est là le chemin de la gloire.

Barça, mes que un club !

 

 



24/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres