L\'Afrique peut!

L\'Afrique peut!

http://lenegociateur.blog4ever.com : Un An Déjà !

En  commençant  ce  propos  anniversaire, je  remercierai  le   seigneur  Jésus  d’avoir  inspiré  un  homme  à  créer  internet. Loin  des  afro-pessimistes, je  pense  que  le  continent Africain  est  en  marche  et  que  s’il  était  mal  parti, il y’a  près  d’un  demi  siècle, actuellement, des  avancées  sont  considérables.

 

Ça  fait  12 mois  ou  si  vous  voulez  un  an  que  je  suis  un  bloggeur. Exactement  le  12 avril 2011. Parce  que  ce  fut  le  lendemain  d’un  jour  tragique  pour  moi, le  fameux  11 avril  2011  et  dans  mon  enthousiasme,  j’ai  écrit  un  papier  que  j’ai  voulu  faire  partager. Un  papier  empreint  d’émotions  et  de  passion, un  papier  de  larmes  et  de  pleur. Un  papier  assez  pathétique. Bref, je  voulais  faire  entendre  ma  voix  car,  étant  convaincu  de  ma  valeur  intrinsèque, je  me  devais  d’apporter  cela  et  l’aventure  débuta. Encore  que  ce  jour, Laurent Gbagbo  était  arrêté  par  les  forces  Pro Ouattara  conduites  par  la  France, les  casques Bleus.

 

Cette  aventure, au  départ,  était  assez  larmoyante  et  pathétique. Car  le  jeune  africain  que  je  suis, voyait  ce  que  l’occident  faisait  en  Afrique  comme  une  recolonisation, du  moins  en  mettant  en  parallèle  les  discours  des  hommes  politiques. Mais  au  fil  du  temps, cette  tribune  me  permit  de  me  mouvoir, de  faire  des  rencontres fantastiques. Lesquelles  rencontres  m’ont  influencé  et  m’ont  amené  à  murir  davantage  mes  positions  et  mes  convictions.

 

Ces  gens  étaient  des  bloggeurs,  sur  Facebook  ou  sur  twitter,  soucieux autant que  moi  du  futur  de  l’Afrique. Ces  gens  avaient  de  grandes  choses  dans  leur  ventre. Moi  j’en  avais  aussi  mais, ces  gens  en  ont  fait  murir. Des  évènements  se  sont  déroulés  depuis  un  an : il  y’a  eu  surtout  après  la  chute  de  Laurent Gbagbo, celle  de  Kadhafi. Cette  deuxième  fut  assez  cruelle  parce  qu’elle  étala  au  grand  jour  le manque  d’humanité  qu’ont  certaines  personnes. Un  dirigeant  qui  est  tué  et  présenté  à  la  foule. J’ai  été  touché  au  plus  profond  de  mon  être, de  mon  humanité, mais  après  avoir  lu  et  relu  des  livres, j’ai  pensé  que  l’heure  n’était  plus  aux  pleurs  et  qu’il  fallait  désormais  être  réaliste, porteur  d’initiative  pour  proposer  quelque  chose  de  novateur  afin  que  les  jeunes  aient  une  directive  à  prendre.

 

L’heure  n’était  plus  à dire «  tel  a  bombardé, tel  nous  a  fait  ceci, tel  n’a  pas  fait… »  mais  comme  le  dit  Achille  Mbembe  de « penser  l’Afrique  par  elle-même ». Le  souci  étant  de  proposer  des  solutions  et  surtout  de  partir  de  l’histoire  pour  expliquer  le  présent  et  surtout  offrir  des    solutions  pour  une  Afrique  exemplaire. Alors  mon  aventure  a  pris  une  tournure  particulière   lorsque  j’ai  rencontré, à travers leurs écrits, des  grands  penseurs  de  l’Afrique  actuelle  comme  Jean  Marc  Ela  dans  ses  nombreux  livres  ou  encore  Achille  Mbembe  dans  son  livre  culte « sortir  de  la  grande nuit ».

 

Comme  j’ai  eu  à  le  dire  déjà, notre  Blog  est  un  blog  du  futur. Il  est  certes  crée  par  un  étudiant  en  Histoire, mais  qui  se  soucie  énormément  du  futur  de  son  continent. C’est  pour  cela  que  nous  essayerons  chaque  fois  de  commenter  l’actualité  ou  de  partir  de  l’actualité  ou  de  certains  faits  sociologiques  pour  soulever  un  problème  historique  ou  un  problème  social  fondamental  avant  de  proposer  des  solutions. L’innovation  que  nous  apportons  est  que  nos  articles  sont  comme  des  appels  adressés  à  la  jeunesse  et  aux  pouvoirs  publics  pour  tirer  la  sonnette  d’alarme. Quand  une  actualité  est  heureuse  comme  c’est  le  cas  au  Sénégal, nous  saluons  l’avancée  et  essayons  de  donner  le  cheminement  historique  mais  nous  nous  intéressons  plus  à  ce  qui  ne  va  pas  et  partant  des  expériences  d’autres  sociétés, nous  dégageons  des  propositions  de  solution.

 

Ainsi  le  Blog  a  connu  une  tournure  particulière  et  l’audience s’est  progressivement  élevée. Un  an  après  nous  sommes  à  près de 10 000 visites. Ce  qui  montre  que  le  message  passe  et  que  les  jeunes  s’y  retrouvent. Mais  nous  regrettons  l’absence  de  commentaire  de  la  part  des  jeunes. Car  notre  souci  est  de  fédérer  nos  opinions, les  partager  avec  la  jeunesse, mais  aussi  écouter  les  autres  pour  le  bénéfice  de  l’Afrique  dans  son  intégralité  et  dans  sa  postérité. Ceci  ne  sera  véritable  que  si les  uns  et  les  autres contribuent et  marquent  leur  adhésion   à  travers  leurs points  de  vue matérialisés  par  leurs  commentaires

A  l’heure  où  je  célèbre  l’anniversaire  de  ce  blog, je  suis  convaincu  et  optimiste  mais je  pense  tout  de  même  qu’il  y’a  encore  du  travail à faire  si  nous  voulons  effectivement  la  renaissance  de  l’Afrique. Mais  cette  renaissance  passera  par  sa  jeunesse. Seule  cette  jeunesse, par  son  énergie,  matérialisée  dans  des  initiatives,  pourra  la rendre  effective.

Je  veux  finir  par  dire  merci   au  grand  barbue  pour  l’inspiration  et  surtout  l’intuition. Je  vous  remercie  chers  jeunes  de  votre  soutien  et  je  vous  invite  à  une  nouvelle  aventure  où  vous  verrez  davantage  d’articles  surtout  sur  le  Cameroun, mais  plus  largement  sur  l’Afrique. La  meilleure  manière  de  célébrer  cette  anniversaire  est  de  vous  proposer  cet  article  que  j’ai  rédigé portant  sur  l’UPC, qui  a été  et  devrait  rester « l’âme  immortelle  du  peuple  camerounais »  et  donc  ses  leaders  se  sont  battus  pour  que  nous  soyons  ce  que  nous  sommes.


Si  vous  me  permettez de  vous  faire  une  demande, elle  sera  de  vous  inviter  à  faire  davantage  de  commentaires, de  critiques  et  de  suggestions  juste  à  la  fin  des  articles.

 


 

               TADAJEU  KENFACK ULRICH,

Etudiant  en  Histoire  des  Relations  internationales

Président  du  Cercle  des  Etudiants  d’Histoire (CEHI)

Université de Dschang (Cameroun)

 



12/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres