L\'Afrique peut!

L\'Afrique peut!

Deux ans après, le combat continue !

Il y’a deux ans, jours pour jours, débutait l’aventure. J’entrais dans la grande communauté des travailleurs de réseaux sociaux. Ce même jour, l’année dernière, le compteur de cet espace affichait 9600 visites. Aujourd’hui, nous sommes à 33 000 visiteurs environ soit une augmentation de près de 22 500 visites en un an. Par ailleurs, nous avons enregistré des augmentations journalières. Il y’a des journées où nous avons eu plus de 270 visites. Sur Facebook, nous avons crée une page qui a déjà plus de 60 likers. L’audience sur twitter est de plus en plus élevée. Des logos ont été crées pour traduire notre vision de l’Afrique.

 Ce blog souffle sur sa deuxième bougie

 

Au plan des idées, des pleurs, notre entreprise migre progressivement vers une activité scientifique  ayant pour but de dé- faire et de re-faire l’humanité africaine dans un monde en mouvement. L’activité scientifique est le parent pauvre de l’humanité Africaine postcoloniale. Or, il est démontré qu’aucune société ne peut accéder au bien-vivre sans une profonde révolution scientifique. Si l’année écoulée a été celle des analyses de l’actualité, des lectures de l’actualité sous le prisme de certains grands théoriciens, cette année, le blog sera le reflet d’une pensée scientifique en pleine gestation. Vous l’aurez compris. Je vous promets dans ce nouveau voyage plus de sciences, plus de questionnement sur le sujet africain ainsi que son positionnement dans un monde complexe. Au delà d’une simple histoire factuelle, je me proposerai de lire avec vous l’histoire dans une perspective cathartique. Comment envisager un nouveau futur Africain extirpé et débarrassé des chaines actuelles ? C’est ce à quoi s’attèlera ce blog en ce début d’année. Votre participation est bien sûr la garantie de la portée de notre action. Car sa finalité est d’utiliser la science dans sa globalité pour libérer l’Afrique des démons qui la hantent.

 La bannière de notre page facebook.

Comment prendre congé de vous sans avoir remercié les gens qui ont marqué ma présence sur le web cette année ? Certains sont blogueurs, d’autres ne le sont pas. Mais tous m’ont permis d’aller au delà de mes possibilités et de m’exprimer dans les normes sur cet espace. Je veux remercier ici la grande communauté des blogueurs Camerounais notamment Cynthe Ibohn et Nathy K. Je veux aussi remercier des gars avec qui j’ai échangées cette années et qui m’ont donné des conseils fantastiques notamment les ainés Florian et David. J’ai su depuis que j’ai débuté cette entreprise que l’Afrique peut sortir de la grande nuit. Je le crois toujours. Je crois davantage que les technologies de l’information et de la communication occuperont une place incontournable dans l’émergence de cette nouvelle Afrique plurielle, diverse et hybride. C’est ma plus grande fierté.



12/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres